Pourquoi Lyon est la ville des lumières ?

Capitale des Gaules, ville des lumières ou encore cité des Gones, ce ne sont pas les appellations qui manquent pour parler de Lyon. Bien souvent les noms attribués aux villes ne sont pas anodins et sont le fruit de son histoire. Dans cet article nous allons découvrir pourquoi Lyon est nommée la ville des lumières.

Une étymologie lumineuse

Une des premières explications pour comprendre pourquoi Lyon est surnommée la ville des lumières, remonte à l’antiquité. En effet, à cette époque Lyon était plus connue sous le nom de Lugdunum. En décomposant ce mot, nous remarquons qu’il a comme racine « lux » qui signifie lumière et qu’il voulait donc dire « colline de lumière ». Cependant, cette hypothèse est à prendre avec prudence car plusieurs autres significations, comme « forteresse de Lugus » qui fait référence à une des grandes divinités des Gaulois, ont été acceptées.

Les frères Lumière marquent l’histoire de Lyon

Nés à Besançon, Louis et Auguste Lumière s’installent à Lyon en 1871. En 1895, ils inventent le cinématographe, qui est l’ancêtre de la caméra, et l’utilisent pour immortaliser les plus belles vues de Lyon. La ville devient à la fois un sujet et un décor pour leurs films, dont le tout premier s’appelle « La sortie de l’usine Lumière à Lyon ». Aujourd’hui l’usine s’est transformée en salle de cinéma et la villa des frères Lumière est devenue le fameux Musée Lumière. Lyon est donc la ville historique du cinéma, marquée par les inventions de Louis et Auguste Lumière, ce qui peut expliquer son surnom de ville des lumières.

Le Plan Lumière de Lyon

En 1989, la municipalité décide de mettre en place le premier Plan Lumière qui donne à Lyon son paysage lumineux nocturne si magique et particulier. Mais en quoi consiste le Plan Lumière ? Il a pour but de valoriser les monuments prestigieux de Lyon et le paysage nocturne, à travers la mise en place d’un éclairage urbain hors norme. L’éclairage public est intégré aux bâtiments historiques comme la fontaine des Jacobins, la colline de Fourvière ou encore l’Hôtel de Ville. Cela permet d’améliorer la vie de la cité, d’embellir la ville et de donner un ambiance lumineuse particulière à chaque quartier grâce à l’éclairage. Le second Plan Lumière va plus loin, en pensant un éclairage sur les collines et les cours d’eau comme les berges du Rhône. Lyon, qui a développé un important savoir-faire dans le domaine de l’éclairage urbain, exporte aujourd’hui ses compétences dans d’autres pays qui veulent repenser l’éclairage de leurs monuments :  le palais de l’Ermitage à Saint Pétersbourg ou le musée des Beaux-Arts à Hô-Chi-Minh-Ville par exemple.

De cette expérience va naître en 2002 LUCI (Lighting Urban Community International). Il s’agit d’un réseau international qui rassemble des villes du monde entier, convaincues du rôle essentiel que joue la lumière dans le développement urbain, social et économique. C’est la ville de Lyon qui a pris l’initiative de créer ce réseau qui va notamment être un lieu d’échange et de partage d’expériences sur l’éclairage urbain.

Avec un tel travail fait autour de l’éclairage urbain, on comprend mieux pourquoi Lyon est appelée la ville des lumières !

La fête des Lumières qui fait rayonner Lyon dans le monde entier

Mais si Lyon est nommée la ville des lumières, c’est aussi et surtout grâce à sa très célèbre Fête des Lumières qui se déroule chaque année le 8 décembre. Pour mieux comprendre les origines de cette tradition religieuse et populaire, il faut revenir en 1852. Le 8 décembre 1852, pour fêter l’inauguration d’une statue de la Vierge Marie au sommet de la colline de Fourvière, les habitants illuminent les façades des maisons en disposant des petits bougies, appelées lumignons. Et depuis, pour faire perdurer la tradition, le soir du 8 décembre les Lyonnais déposent des lumignons sur le bord des fenêtres.

Avec les années, la fête des Lumières a évolué pour devenir celle que l’on connait aujourd’hui et qui attire plus de 2 millions de visiteurs à chaque édition. Durant 3 jours, des illuminations et des installations artistiques font leur apparition partout dans la ville : sur les monuments, dans les parcs, dans les rues, sur l’eau… Pour le plus grand bonheur des habitants et des touristes, spécialement venus pour l’occasion, qui assistent à ce spectacle lumineux féérique.  

Fort de son succès, la fête des Lumières ne se limite plus à Lyon et fait s’illuminer les communes limitrophes. Et plus incroyable encore, la fête des Lumières s’exporte à l’étranger sous le label « Festival of light » : Montréal, DubaÏ, Quito ou encore Shangai font rayonner la fête des Lumières dans le monde entier !

Cet article peut également vous intéresser : Tous les festivals electro à Lyon

Lyon inspire d’autres villes et d’autres pays et c’est donc tout naturellement qu’elle est reconnue comme la ville des lumières.

Vous pourriez aussi aimer :

Retour en haut de page